L'aeschne des joncs dans la rosée. / by Clément Blin

J'aime le lac guichard pour deux raisons : le magnifique paysage ( voir par ici ou par ) et les aeschnes des joncs. Et cette fois encore, je n'ai pas été déçu !

Les aeschnes en général vont se percher dans les arbres pour passer la nuit et ne reviennent sur le plan d'eau que lorsque la lumière et la chaleur sont suffisantes. Il est donc difficile de les photographier sur un support le matin ou le soir, comme cela est possible avec d'autres espèces. 

Mais, au lac guichard, à 2000m d'altitude, il n'y a pas d'arbres ou presque ! Les libellules n'ont pas d'autres choix que de se percher dans la végétation comme de vulgaires agrions. 

Après avoir photographié le lever de soleil, j'ai cherché un sujet dans la zone ensoleillée. Les premières aeschnes étaient déjà en train de se chauffer sur les pierres et décollaient à mon approche !

Je suis allé explorer la zone encore ombragée et là j'ai découvert ce mâle, perché à 80 cm du sol, encore couvert de rosée. Pour la première fois depuis que j'ai commencé la photographie, j'ai pu prendre mon temps et composer mon image, tourner autour de mon sujet sans craindre qu'il ne s'envol et observer en détail cet insecte magnifique !

Sony Alpha 7, Tamron 180mm macro, F5,6, 1/160ème sec, 640 isos.