Les beaux yeux verts de l'aeschne paisible. / by Clément Blin

L'exploration des berges d'une rivière du sud de la France est souvent l'occasion de croiser l'aeschne paisible. Le spectre, de son autre nom, ne sera peut-être pas visible premier coup d'oeil. Contrairement à ses consoeurs, elle a préféré les teintes "camouflage" au bleu métallique et évolue davantage dans l'ombre de la végétation rivulaire qu'en plein soleil.

Mais, s'ils sont présents,  vous ne tarderez pas à repérer le vol incessant des mâles, volants au raz de l'eau, scrutant les moindres recoins à la recherche d'une femelle. Maintenant il va falloir faire preuve d'une grande patience car l'aeschne paisible mâle ne se pose que rarement et la plupart du temps, c'est en fin de journée comme celle-ci.

Comme toujours avec ces grandes libellules, l'approche doit être extrêmement discrète et sans mouvements brusques. Réglez votre boitier à l'avance et portez le viseur près de l'oeil dès le début de l'approche, cela fera un mouvement de moins quand vous serez près de l'aeschne paisible. 

Ensuite, profitez du temps que vous avez en sa compagnie pour admirer ce bel insecte, il devrait rapidement reprendre son vol ! 

Sony Alpha 7, Tamron 180mm F3,5 macro, 1/25sec, F7,1, 640 isos.