M45, l'amas des Pléiades, ma première astrophotographie de ciel profond. / by Clément Blin

Les nuits de ce debut de semaine ont été particulièrement claires. J’en ai profité pour tenter une petite expérience : placer un téléobjectif sur ma monture équatoriale au lieu du grand-angle pour photographier des sujets bien plus petits que la voie lactée.

Mon choix s’est porté sur l’amas des Pléiades, un groupe d’étoiles entouré de nuages gazeux très graphiques. M45, c’est son nom de code, est visible à l’oeil nu dès la tombée de la nuit en cette période, ce qui m’a permit de commencer à le photographier à 19H, très pratique pour ne pas aller se coucher trop tard !

Malgré que la monture équatoriale ne soit pas prévue pour cela, j’ai pu obtenir des poses de 15 secondes nettes. Au delà, les étoiles commençaient à s’étirer.

Cette photo est le résultat d’un empilement de 300 photos soit un temps de pose cumulé de 75 minutes.

J’ai ensuite traité le fichier pour retirer le gradient crée par la pollution lumineuse et faire ressortir les détails de cet amas d’étoiles.

Le résultat final est un gros recadrage de l’image d’origine, les étoiles étant très petites même au 300mm !

Plus que l’aspect artistique ou original, c’est surtout le fait de photographier quelque chose d’invisible à l’oeil nu qui m’intéresse ici. Voir toutes ces étoiles sur l’écran arrière du boitier à quelque chose de fascinant.