Le Mont Cervin depuis le Stellisee / by Clément Blin

Voici la photo pour laquelle je me suis rendu à Zermatt. J'ai pris d'autres photos (à voir sur le blog) mais c'est celle-ci que j'avais en tête avant de partir. 

Le soleil se levant dans mon dos, je savais que s'il y avait quelques nuages au-dessus du Cervin, ils se coloreraient en rose/mauve et se refléteraient dans le lac. J'ai sorti le matériel 30 minutes avant le lever du soleil le temps de trouver une bonne composition. Les touffes de linaigrettes givrées feront office de premier-plan et amèneront le regard jusqu'au Cervin. 

Pour avoir à la fois la montagne et le premier-plan net je prends trois photos aux mises au point différentes : la première sur la montagne, la seconde sur le rocher au milieu du lac et la dernière sur la végétation la plus proche. Même au 24mm à f11, il n'est pas possible d'avoir une profondeur de champ allant de mes pieds à l'infini.

J'ouvre donc les images en tant que calques, les alignent puis à l'aide des masques de fusion, ne garde que la partie la plus nette de chacune d'entre-elles. Vite fait et pratique ! Il est possible de la faire en automatique mais pour cette image cela n'a fonctionné qu'à moitié, laissant quelques zones floues aux mauvais endroits...

La suite du traitement est classique  : niveaux, vibrance, accentuation et correction de la distorsion et du  vignettage de l'objectif.  

Prochaine étape : le même lac et la même montagne sous un ciel étoilé !

Sony A99, 24mm, 3,2sec, f11, 100 isos sur trépied. Empillage de 3 photographies.