Fleur

La Spiranthe d'Automne, star du talus ! by Clément Blin

C'est l'automne, la saison de la spiranthe d'automne (hé oui...) ! La majorité des orchidées fleurissent au printemps  mais Spiranthes spiralis a décidé de ne pas faire comme tout le monde.

Spiranthe d'automne, Spiranthes spiralis et sa fourmi

Fine, élancée, elle arbore une ribambelle de petites fleurs blanches montant en colimaçon jusqu'au sommet de la tige verte. C'est une orchidée discrète, qui n'affiche pas de couleurs voyantes comme les ophrys ou les sabots de Vénus. La tige est velue du pied au sommet et le bord des pétales semble cristallisé.

Spiranthe d'automne, Spiranthes spiralis

On peut la trouver sur les pelouses sèches mais pas seulement ! La spirante de cet article poussait sur un talus bien entretenu, entre la route et le lotissement. Ce qui ne l'a pas empêché de fleurir loin de là !

Spiranthe d'automne, Spiranthes spiralis

Ce talus est éclairé le matin. La lumière du soleil est filtrée par les arbres situés de l'autre coté de la route et forme un éclairage assez doux, suffisamment en tout cas pour ne pas bruler les délicates fleurs blanches.

Et une dernière image pour montrer l'envers du décor. Ce n'est pas forcement l'endroit le plus agréable pour faire des photos !

Spiranthe d'automne, Spiranthes spiralis en ville

 

 

Les fleurs de printemps : le retour des anémones pulsatilles ! by Clément Blin

Nikon D2x et 180mm macro. Ça y est, les anémones sont en fleurs ! Au départ, petites taches vertes claires dissimulées dans les herbes sèches de la prairie, elles ont doucement développé leurs boutons jusqu'à dresser leurs pétales mauves vers le ciel. Ce matin, ce ne sont pas moins de trente fleurs que le soleil éclairait de ses premiers rayons jusqu'à ce que des nuages viennent jouer les trouble-fêtes.

La lumière rasante faisait briller les gouttes de rosée, formant autant de flares. Elle souligne également la silhouette de l'anémone en illuminant chaque poil blanc.

J'ai placé l'objectif face au soleil, au raz du sol, pour être à hauteur de la fleur et mettre en valeur la transparence des pétales. La longue focale de 180mm et la grande ouverture de F4 (pour une photo en gros plan) m'ont permis d'obtenir ce flou coloré entourant le sujet.

L'anémone sylvie envahit les sous-bois ! by Clément Blin

Anémone sylvie en sous-bois Les petites fleurs de printemps sont maintenant bien installées. Dans chaque forêt, l'anémone  sylvie arbore sa fleur blanche  en même temps que ses centaines de soeurs. Elles ploient sous le poids des premiers bourdons en quête de nectar.

Pour cette image, j'ai effectué une surimpression de deux images, technique que m'a fait redécouvrir Sylvie Sevellec, une amie photographe dont vous pouvez voir les photos sur son site en cliquant ici.

La surimpression consiste à prendre deux photos ou plus que l'appareil va ensuite fondre en une seule image. Pour ce premier essai, j'ai du m'y reprendre à plusieurs fois avant d'obtenir une image qui vaille la peine d'être conservée. Je trouve que cette technique ajoute un aspect poétique aux images, impossible à obtenir autrement.