24h sous le Cervin, le plus célèbre sommet des Alpes suisse ! / by Clément Blin

Mont-Cervin-reflet-stellisee.jpg

Voici le Matterhorn !

Il y a des lieux secrets, cachés, que personne ne connait et d'autres très connus, photographiés des milliers de fois. Le Cervin ou Matterhorn de son nom suisse-allemand appartient à la seconde catégorie et pour cause : il est superbe (et relativement facilement accessible...) !

Pour ma part, je l'ai découvert au hasard des réseaux sociaux, tombant sur une belle photo de la montagne à l'aurore. Le nom de la station la plus proche - Zermatt - étant indiqué, quelques minutes de recherche m'ont permis de localiser le sommet - situé à quelques heures de route de chez moi - et les points de vue intéressants pour la photo.

C'est l'avantage des sites très photographiés : les informations sont nombreuses et faciles à trouver !

Profitant d'une belle fenêtre météo et du week-end, nous voici donc, un ami et moi, en route vers les Alpes suisses.

Le but est de laisser la voiture à Zermatt et de planter  la tente au bord du Stellisee, lac dans lequel se reflète le Cervin, afin d'être sur place avant que les premières couleurs de l'aube apparaissent.

Mont-cervin-leve-soleil-stellisee.jpg

En arrivant, surprise : il n'est pas possible d'accéder à Zermatt en voiture ! Voila ce qui arrive quand on se prépare à la dernière minute, on rate des informations...

Pour accéder à la station et aux départs de randonnées, il faut laisser la voiture à Täsch (ou les parkings sont légions) et prendre un train vers Zermatt durant une quizaine de minutes (tout cela se paye bien sur ;) ).

Notre objectif, le Stellisee, se trouve à 2500m soit 900m au-dessus du centre de la station. Il est possible de prendre le train pour gagner quelques centaines de mètres mais à 20h30, le train ne roule plus. Nous sommes donc partis pour quelques heures de montée sous un ciel étoilé, à la lumière des lampes frontales !

La montée est longue et le poids du sac se fait sentir et c'est bien fatigués que nous arrivons au bord du lac, installons la tente et dormons...un peu !

Le réveil sonne, je m'extirpe du sac de couchage. La vue est dégagée avec quelques nuages, parfait ! Je me rends au bord du lac et cherche une composition avant que les premières couleurs apparaissent. Je me retrouve les pieds à moitié dans l'eau, le trépied posé sur la fine couche de glace s'étant formée dans la nuit.

La luminosité augmente progressivement et les premières teintes rosées apparaissent dans les nuages et sur la pointe du Cervin. Elles ne resteront qu'un petit quart d'heure duquel je ne conserverai qu'une seule image, celle ci-dessus. A vous de me dire ce que vous en pensez ! :)

Le soleil passant par-dessus les montagnes, le paysage s'illumine et gagne en contraste. J'en profite pour réaliser le panoramique ouvrant cet article et la photo ci-dessous, mettant en avant le superbe ciel bleu de cette matinée !

DSC07193.jpg

Le Stellisee est connu pour offrir de beaux reflets des sommets environnants et il ne déroge pas à sa réputation !

Nous poursuivons notre découverte en gravissant quelques centaines de mètres supplémentaires pour voir le glacier de Findelen. Les nuages apparaissent et tamisent la lumière. Le glacier parait bien triste, alors je me concentre sur les sommets qui nous entourent, en l'occurrence le Nordend et la Pointe Dufour, point culminant des Alpes suisses avec ses 4633m. Les nuances de gris du ciel me conduisent à traiter cette photo en noir et blanc.

Nordend-pointe-dufour.jpg

Les prévisions météo changent et annoncent des chutes de neige pour le lendemain. Nous décidons donc de redescendre tout en profitant des belles lumières chaudes du coucher de soleil.

Mont-Cervin-couche-soleil.jpg

Infos pratiques :

Zermatt se trouve dans le canton du Valais, au sud-ouest de la Suisse, à quelques kilomètres de la frontière italienne. Le Cervin se trouve d'ailleurs sur la frontière.

Zermatt est une impasse, il n'est pas possible d'aller plus loin par la route, la suite se fait à pied (ou en hélicoptère...).

La station est accessible depuis l'autoroute N°9 ou par la route du même numéro en sortant à Viège. N'oubliez pas que sur les autoroutes suisses, une vignette annuelle est obligatoire (environ 40 frs pour la N°9). Il n'y a pas de tarif à la journée ou la semaine.

Le parking de Täsch nous a couté 15 frs pour 24h, le train pour rejoindre Zermatt, 17,5 frs aller-retour. Il est possible de payer en carte bancaire.

Retour au sommaire.